L’humanité a créé plus de données au cours des deux dernières années que dans toute l’histoire humaine précédente. En utilisant la technologie blockchain, nous allons partager nos savoirs.

 

 

L’arrivée de l’intelligence artificielle (IA) dans nos vies va considérablement changer les paradigmes que nous connaissons, dont notamment celui de l’emploi.

Alors que les débats s’engagent sur les disparitions vs les déplacements d’emplois, la réalité de la rapidité de l’évolution de l’IA met tout le monde d’accord sur le fait que l’adaptation trop rapide laissera beaucoup de personnes sur la touche.

La montée de l’IA amène les entreprises à ne plus réfléchir en terme de structures hiérarchiques d’employés mais en flux de tâches. Pour chaque tâche identifiée, elles vont chercher à  :

  • automatiser par des méthodes traditionnelles;
  • automatiser par des IA, généralement dans le cloud;
  • développer des IA propriétaires qui seront souvent formées par l’enregistrement des tâches effectuées par des humains.

Ces actions auront comme résultat un déplacement et une précarisation massive de l’emploi.

Nous sommes aujourd’hui aux prémices de ces bouleversements, ceux où notre principal problème à court terme sera d’avoir suffisamment de personnes pour former les robots.

 

Et puis après ? Une fois les robots formés ?

 

robotME  veut relever les défis et les enjeux soulevés par l’IA en combinant plusieurs éléments :

  • une plateforme de distribution de tâches qui donne accès à leur réalisation aux individus dotés de la bonne qualification – les tâches sont enregistrées et distribuées dans une blockchain-;
  • la mise à disposition de nano-formations adaptées à la demande du marché;
  • la  gestion de nano-certifications dans la blockchain;
  • un accompagnement aux entreprises désireuses de travailler en flux de tâches;
  • une rémunération garantie des travailleurs par les employeurs;
  • le paiement des charges sociales;
  • un système d’assurance pondérant la précarisation de l’emploi;
  • une augmentation de la liberté individuelle dans le travail;
  • la garantie d’une plateforme de distribution équitable ayant comme but le bien commun;
  • une rémunération correcte dans le respect des lois;
  • une plateforme à la recherche constante d’innovations au service de la durabilité sociétale;

 

Mais robotME permet surtout à chaque individu de capitaliser sur ses connaissances et savoir-faire en :

  • enregistrant les tâches et anonymisant les données;
  • développant  et formant des IA pour réaliser ces tâches.

 

« Le progrès ne vaut que s’il est partagé de tous »

                                                                                                                                            Aristote

Icon made by Freepik from www.flaticon.com